La réforme de la fiscalité automobile en Wallonie avortée !

28 Oct, 2022

La presse a accordé un large écho à la réforme de la fiscalité en Wallonie initiée par le Ministre Philippe Henry, ce texte prend donc le chemin de la poubelle !

Ce projet a été vivement critiqué au sein même de l’exécutif wallon que ce soit par les partenaires de la majorité ou de l’opposition.

Un tas d’avis a été sollicité tant auprès du Conseil supérieur de la fiscalité en Wallonie que de l’Union des villes et communes et de différentes fédérations professionnelles qui ont toutes déclaré que ce décret était inapplicable et même anticonstitutionnel.

La BEHVA a dès la sortie du décret réagi en y relevant bon nombre d’aberrations sur l’inégalité des taxes de circulation et de roulage envers les utilisateurs, mais aussi et surtout en ce qui concerne les véhicules anciens.

Il s’est aussi très vite avéré que le décret relatif à la lutte contre la pollution atmosphérique liée à la circulation des véhicules était en bonne partie inapplicable et que les arrêtés d’exécution n’ont jamais pu être rédigés.

En effet, une limitation du kilométrage annuel à 3.000 kms est envisagée mais totalement incontrôlable en Wallonie et que dire de la dérogation pour les véhicules de plus de quarante ans alors que la norme reconnue au niveau européen est de 30 ans.

Nous notons aussi que le statut des véhicules anciens n’est repris à aucune place dans les textes de nos autorités, malgré l’insistance et les démarches de la BEHVA.

Manifestement, certains de nos représentants politiques se sont pris les pieds dans le tapis et en attendant RIEN NE BOUGE, mais nous ne devrions pas  être trop inquiets quant à des règles qui ne nous permettraient plus de circuler avec nos ancêtres dans des conditions acceptables.

Soyez donc rassurés, la BEHVA reste sur le pont et accorde sa plus grande vigilance à l’évolution des normes de circulation et à la taxation automobile.